AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Farah Kerjean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farah Kerjean

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/08/2014

MessageSujet: Farah Kerjean   Jeu 21 Aoû 2014 - 17:41


   

   
«Chaque chanson nouvelle à son nouveau langage »


   
Identité

   
Nom : Kerjean
   Prénom : Farah
   Age : 19 ans
   Famille affiliée : Sonnen
   Métier : Après son bac L, elle a refusé de se lancer dans des études et à décidé de vivre de petits boulots. Actuellement elle travaille dans une base de loisirs avec des adolescents.

   Situation familiale et sociale


Melting Pot.

[Tous les enfants sont faits de laits, avec plus ou moins de café, de grenadine ou bien de thé]

“Quand mon père s'est remis avec une blanche, nous, les métis sortis de nulle part, évidemment qu'on faisait un peu tache sur le tableau de famille.  Au mariage, quand on a posé tous les cinq, avec Maureen, Djal a sorti que  c'était une belle photo en noir et blanc. Moi ca m'a fait rire et j'ai trouvé ça joli  mais Gaelle était toute gênée.  “


Alan
"Mon père, il a fait le tour du monde quand il était jeune mais je ne l'aurais jamais cru  s'il n'avait pas ramené ma mère. Aujourd'hui il ne se produit plus hors de la région. C'est un Breton sédentaire  qui a eu  un instant de faiblesse exotique au moment où il m'a baptisé (Farah Kerjean, paye ta crédibilité régionaliste). Il a un goût pour l'organisation et le convenu .  Vous ne le verrez jamais sortir son violon sur une place de village ,  habillé en jean-tee-shirt (d'ailleurs je ne l'ai jamais vu en Jean et en Tee-shirt tout court). Non, le violon mérite une salle de concert et un costume trois pièce (autrement dit , la rue ne mérite pas son violon et c'est bien dommage)"

Batuuli


“Elle a rencontré mon père dans une salle de concert de la capitale alors qu'elle faisait les ouvertures. Elle s'est mise en quatre pour trouver quelqu'un qui pouvait réparer un archet cassé à 23h en baragouinant le Twinglish   parmi les rues d'Accra. Ca a sauvé le concert de mon père. Elle est revenue avec lui, en France. Plus tard , ça a fait des chocapics."


Batuuli est une femme dynamique et indépendante. Lorsqu'elle a quitté Alan, deux ans après la naissance de Farah elle n'avait aucune attache en France et a du reconstruire sa vie à Paris. Rapidement, Farah et Djal ont vécu avec leur père et son épouse, en Bretagne. Ils vont voir leur mère  de temps en temps pendant les vacances. Elle a la particularité  d' être une Orpheline qui malgré une appartenance à la famille Sonnen, ne leur a jamais parlé de ses talents.

Djal

"Djal, c'est un scientifique, et il dissèque les talents comme les grenouilles. Il a dans sa chambre une immense collection d'ouvrage aussi sérieux qu' ésotériques concernant les familles  et son grand kiff est d'essayer de comprendre d'où viennent les talents, de trouver le raisonnement qui rendra la Foi chiffrable.  Ca le passionne plus que la Biologie, à mon humble avis. Moi ça me saoule, ses théories d'intellectuel pédant sur notre art. C'est un casseur de beauté. Heureusement, il sait rire et on se charrie pas mal à chaque fois qu'il rentre. Pour les  jeux de mots (pourris) il gagne toujours. Quand j'étais petite je lui tapais dessus.  Il me traitait  de "grosse brute et moi  de "Prederi manqué" "

Gaelle et Maureen

Gaelle est la belle mère de Farah et Maureen sa jeune demi-soeur de 7 ans.


Socialopithèque


Farah est quelqu'un -d'éventuellement sociable- et se fait assez vite des amis, elle a une bande  du lycée qu'elle a un peu perdu de vue mais qu'elle revoit avec plaisir, à l'occasion. Elle fréquente aussi  les sonnen, amis de son père, les gens de son village, ses collègues de boulot  . Ses très bons amis sont des musiciens passionnés. Son grand amour en date l'a quitté il y a deux mois.

Matthys Bellec

Le père de Matthys est un grand ami d'Alan, le père de Farah. Forcement, ils ont fait pas mal de patés de sable ensemble dans le bac du jardin, participé à des repas  invitations chez les uns /les autre  découvert le gout de l'alcool de  poire dans la cave des Kerjean, organisé des partis de cache-cache ou de foot avec les gosses du village  . Matthys était là au mariage de son père et de sa belle mère, elle rentrait juste au collège et il lui avait parlé des profs qu'il ne fallait pas avoir. Il lui avait fait un peu peur.  Depuis que Matthys traine avec la bande à Téo, il ne vient plus chez les Kerjean, il a changé, il a son équipe et Farah n'en fait plus trop parti.

Thomas Kadavreski

Thomas, elle le connait bien et c'est quelqu'un qu'elle admire pour sa dévotion à l'art. Son père, les aurait bien vu ensemble mais leur relation n'est jamais allée dans ce sens . Thomas  apprécie la compagnie de Farah, sans doute parce qu'il est plus entouré d' adultes ou d'admirateurs qui viennent lui donner des conseils ou apprécier sa musique que d'amis de longue date .Elle l'a connu  bien avant qu'il ne soit nommé représentant des Sonnen.  Ils ont visité la foret de Brocéliande ensemble, dans de longues marches ou Farah parlait pour deux, ils ont fait leurs  primaires, dans ces petits village qui accueillent des classes à trois niveaux.  Dans le refuge, le petit atelier insonorisé de la maison de Thomas, elle  aime essayer de suivre le trajets de ses doigts sur la flûte ou simplement écouter, étre conquise. Parfois ils ont fait des duos et elle sent sa voix mûrir au contact de la flûte.   Mais ce qui l'a fascine le plus chez Thomas, sans doute, c'est son humilité et la façon dont il apprend des gens continuellement, il semble puiser ce qu'il y a de meilleur dans chacune de ses rencontres.  Elle a vu Thomas faire ses gammes puis elle l'a observé, lui et sa flute  grandir au contact du monde, embellir sa musique de chaque nouveauté .C'est avec Thomas qu'elle a découvert son talent . La renommée de Thomas et son emploi du temps chargé les ont éloignés ses dernières années, mais les moments qu'ils passent ensemble son toujours des moments intenses.

Romane Castillac

Farah ne parle plus  de Romane , c'est un sujet qui lui brûle les lèvres et qu'elle   n'arrive pas à dire sans boule dans la gorge. Ca l'énerve, ca l'exaspère, elle se déteste de ne pas réussir à trouver cette relation frivole, ou simplement de savoir comment s'en dépêtrer.  L'émotion a dépassé le langage et c'est comme si les phrases n'arrivaient plus à retranscrire cette masse de serpents dans le ventre, nourrie de souvenirs agréables ou d'angoisses folles . Certains pleurent un bon coup, Farah elle 'ne sait pas', elle est dépassée par le grouillement innommable  qui parasite parfois son insouciance naturelle.
Aujourd'hui, 24 aout 2014, cela fait deux mois qu'elle est revenue habiter avec sa famille.
Avant elle faisait une colloc. Avec une copine, avait-elle affirmé à son père, avec une copine que j'ai rencontré à la crêperie Bretonne. On est devenue pote. On s'est dit qu'une colloc ca pourrait être cool pour nos porte monnaies et puis un peu d'indépendance Dad, ca me fera pas de mal.
Il a dit oui.
Il ne comprend pas aujourd'hui que sa fille soit revenue au bout de quatre mois en laissant tomber l'appartement qui la rendait tellement enthousiaste au début. Mais Dad, il n'a jamais cherché plus loin. Après tout, elle lui a donné les raisons et elles étaient compréhensibles..Elles étaient convenables.

“Ca ne se passait pas bien, elle était maniaque et puis ses amis...A peine s'ils me disait bonjour...Une snobbeuse de première. J'aurais jamais cru ça d'elle.”.

Comme ca été facile d'inventer cette colloc fantôme  et comme c'est tortueux de parler de Romane Castillac.

Les faits, le reste est littérature.

Farah et Romane se sont rencontrées à la créperie de Muzenn le 13 juin 2013 elles se sont embrassées pour la première fois le 04 aout 2013, dans le pub Irlandais à la table du fond, à droite. Le 23 Aout Romane  a compris que Farah était une Sonnen.  Elles ont eut leur première relation sexuelle le 10 aout 2013 dans la tente de Farah,sur une plage du finistère . Le premier Samedi d'octobre,  Farah à découvert au vernissage de l'exposition de photo de Victoria que les Castillac gravitait dans l'entourage d'Apolline Tresadenn.   Avant que la nuit tombe la Sonnen a chanté pour la Tresadenn.  Leur premier Trip.

Le 20  Janvier elle ont emménagé ensemble.
Le  23 Juin Romane  a dit à Farah qu'elle ne pouvait plus.
Le 23 juin, Farah est resté dormir dans le salon, les yeux écarquillés sur le plafond à, tétanisée dans le canapé.
Le 24 juin elle est revenue dans sa famille.
Farah n'a parlé  a personne deRomane. Elles ne sont jamais affichés depuis le soir du 13 juin, au pub Irlandais.
Tout est dit, rien n'est dit.


[Romane Castillac , artiste de 21 ans, étudiante en Photographie dans une école privée de Renne. Un poil aristocratique et égocentrique elle vient de la famille Tresadenn. Elle tombe amoureuse de Farah maia elle n'accepte pourtant pas de vivre leur relation  au grand jour  et s'enfonce au fur et à mesure  dans une paranoïa que Farah supportera difficilement. Romane quitte Farah après une dispute à ce sujet.]


   
Son corps

   

Farah est quelqu'un pleine de formes et son corps  dégage beaucoup d’énergie . Elle a une  stature imposante et on peut difficilement ne pas le remarquer. Sa peau est plus noire que blanche et elle est fière de sa double origine. Ses yeux sont dessinés par de longs cils très noirs et ses iris sont d'un  brun profond. Son visage est lisse, sa bouche pulpeuse,elle  des cheveux très frises compliqués à démêler qu'elle coiffe en coupe affro  avec un bandeau. Elle porte quelques bijoux imposants,   bien choisis  qui ont souvent une valeur symbolique, une histoire - quelquefois inventée-. Elle rit beaucoup et son sourire fait partie prenante de son visage très expressif. Elle parle avec beaucoup de gestes.

   


   
Sa tête

   
Description psychologique :
Farah est quelqu'un de sociable -dans son genre- pour qui le lien à la personne est ce qu'il y a de plus sacré. Elle aime donner un sens à chacune de ses rencontres et apprécie que son entourage se sente à l'aise.  Elle est à la recherche de ce qu'il y a de plus beau et de plus "essentiel" chez les gens. Idéaliste,  elle a besoin de ne pas tricher avec elle même -peut être s'embellir, quelquefois, mais ne jamais mentir -.Elle rit beaucoup, elle est lumineuse et a toujours un oreille attentive et sensible  pour ses proches. Elle ne sait par contre  pas parler d'elle et elle se sent bloquée par le langage, c'est peut être pour cela qu'elle utilise beaucoup de gestes pour parler.  Elle a trouvé des formes d'expressions dans le chant et dans les gribouillis qu'elle fait dans la marge de ses cahier, les danses sauvages qu'elle exécute dans sa chambre, quand toutes les portes sont fermées. Jamais l'écriture. Elle déteste intellectualiser, faire des raisonnement logiques sur le monde, elle manque d'organisation et n'est persévérante que quand la chose/ou la personne lui tientvraiment à coeur.  Elle peut être  déstabilis"  par un univers inhabituellement hostile ou trop cassant -Rares moment de detresse de cette nature plutôt simple.

   Talent :
C'est mieux que les champis et ca n'a aucune répercussion sur la santé. Le Trip. Farah chantonne, Farah rumine un anglais pateux et mélodieux. Et puis des fois elle chante  pour de vrai .  Quand elle chante ses longues mélopées  sans paroles elle cherche à provoquer chez les autres une émotion dominante. La tristesse par exemple. Celui qu'elle enchante ressent cette tristesse, il la capture, la laisse glisser en lui et il se projette dans un de ses propres souvenirs. Un souvenir triste. Et le voilà qui revit ce souvenir comme une hallucination, avec Farah toujours présente dans l'imagination du charmé. L'auditeur peut rester impuissant, a revivre le souvenir mais il peut aussi y toucher, le revivre différemment et jouer  avec ce souvenir comme un décors qu'il peut modifier.
Le Trip cesse avec le chant, petite bulle de rêve.


   
Test rp

 
Il lit la brochure de l'école de musique, elle se vernit les doigts de pieds malgré les efforts de son frères pour la sortir de la contemplation méthodiques de ses ongles.

"Alors , essaie le violon, Eiliane Dakar est une collègue de Papa, c'est une très bonne prof.!"
"J'ai déjà commencé puis arreté trois fois le violon Djal et à chaque fois tu te moques.." Farah s'accorde une pause dans sa lancée, concentrée à l'application du  vernis violet sur son index de pieds..."Le violon pour débutant avec que des pros dans cette maison ce n'est pas pour moi, merci".

"Je ne me suis jamais moqué !" soupire le garçon.
"Oui, bien sur  !La fois ou tu as montée la radio pour qu'on entende plus les crétins de chez Leclerc que mes gammes  je la retiens... -C'est joli comme ça, en rayures non ? -" s'interrompt-elle,  absorbée par le motif qu'elle a reussi à imprimer sur son ongle

"Très -la conviction de son frère est à son paroxysme- . Et la flute traversière, tu ne peux qu'adhérer à la flûte ? c'est esthétique..c'est féminin..c'est.."
"Tu rigoles, ca fait enfant de choeur à la  Miazaki. Et puis jouer d'un instruments parce que ca donne une belle image de musicien c'est, c'est (elle agite son pinceau, manquant de rependre du vernis partout"...La seule raison pour laquelle la plupart des débutants se lancent dans la musique... Désolée, mais  je ne suis pas une potiche  "

Son frère s'étire de tout son long sur le canapé.
"C'est dommage pour une Sonnen de ne pas faire d'instrument de musique"
"j'ai des taaas d'autres choses géniales à faire. "
"Comme ? "
"Comme...euh..comme les magnifiques motifs que tu vois en ce moment sur mes doigts de pieds et qui n'attendent que tes compliments  "


---

Juste la plage, notre plage grise , loin des gens et loin de tous ce qu'ils pensent, de leurs conventions silencieuses. Romane a la main sur mon poignet, elle ne m'a pas encore embrassée,  mais bientôt, je le sais, je le veux, ses yeux pale  aussi cachent mal leur envie . J'adore cette intensité qui précède nos étreintes et je la préserve en luttant avec elle contre notre désir .  
"Si ma mère savait que je sortais avec une Sonnen, elle me tuerait.."
"Et si elle savait  que tu sortais avec une fille elle te tuerait une deuxième fois. Oui je sais. "
Un silence,  quelque chose comme un sourire qui frissonne sous l'interdit.
"Tu penses à quoi?" fait Romane
"Je pense que tu dois beaucoup m'aimer alors. "
Notre jeu ne dure jamais longtemps. Et sa bouche lutte pour mes lèvre. Sans un mot.
----

Dehors, il pleut, et sous la pluie, la flute de Thomas est d'autant plus merveilleuses. Je m'allonge sur le tapis du refuge . Un tapis d'orient, enfin c'est ce que je lui ai affirmé. Nous l'avons trouvé  au bord d'une décharge, il y a quelques années,  un tapis presque neuf. Le coup de coeur, pour nous deux . J'aime ses rosaces aux couleurs chaudes et sa douceur sous mon dos. Je ferme les yeux, sereine comme à chaque fois qu'il joue. La musique me transporte, vibre dans mes veines,vient déterrer les émotions enfouies. - chante intime la flute,  libère toi de ce qui te rends vulnérable-. Je chante, malgré moi, je chante pour accompagner ce calme qui m'envahit . J sens le Trip, se former entre  les sons de la flutes et ma voix. Lentement, les couleurs environnante change, je suis dans un jardin. Le même jardin pluvieux que je viens de quitter. Mais les plantes n'ont pas encore poussé, il y a un bac à sable remplis de jouets colorés. Et un vieillard, la flûte au lèvres . Et Thomas.

Je sais que c'est lui; Il est assis à quelques mètres de mois et  il a la même quiétude dans le regard. La main munie d'un rateau jaune s'est arrête dans son mouvement. Le petit homme, écoute, il entends le vieillard à la flute et fasciné se redresse sur ses jambes dodus. Il fait quelques pas, interdit, renverse un pâte de sable mais n'ose pas sortir du bac pour attraper le bruit lointain. Peut être qu'il a peur, il a peur qu'il ne cesse.

Puis il tourne son regard vers moi et tranquillement me dit avec une voix d'un autre âge.

"Arrête ça Farah, ramène moi."

Je reviens brutalement dans le refuge , j'ai un peu froid, j'entends encore la pluie qui bat sur le toit de tôle. Je suis toujours allongé mais le tapis est dur pour mon dos, il fait plus sombre. Nous écoutons  le silence, repu, comme à chaque fois. D'habitude nous nous quittons sans un mot, après la musique pour garder de nous, quelque chose d'immensément beau.

"J'aime bien ton don Farah, c'est magnifique ce que tu chantes".

Il range sa flûte traversière, j'attend la suite. Je le connais trop bien.

"Il y a quelque chose qui me dérange quand même, tu n'as pas le droit d'arracher aux gens leurs souvenirs, je veux dire, chacun à droit de garder son vécu pour soi.. Tu n'es pas d'accord ?"

"Tu me fais confiance Thomas ?"
Il a un sourire

"Oui."

"J'imagine  que si tu ne me faisais pas confiance tu ne m'aurais jamais fait partager ce souvenir."

Je me lève.

" Je ne suis pas maître de tout, dans mon don"



   
Autre

   
Point significatif de votre personnage ? Un objet auquel il tient vraiment ? Une manie particulière ?
Nada.
   


   
Et vous ?
Je suis plutot une escargotte dans le domaine de la vitesse.
   
Comment avez-vous connu Muzenn ? A ses prémices, grandir dans les yeux d'une de ses conceptrice
   Avez-vous des remarques à faire ? xxx

   


Dernière édition par Farah Kerjean le Dim 21 Sep 2014 - 15:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iestin Cabedoce
Admin et Proprio
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 92
Localisation : Suivez l'odeur des oeuvres d'art.

MessageSujet: Re: Farah Kerjean   Ven 19 Sep 2014 - 11:54

Bienvenue, Farah !

Je vois que la fiche avance doucement, des petites nouveautés au gré des jours... Préviens à la suite lorsque tu auras terminé ta présentation, que nous puissions lire entièrement pour te valider Wink0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muzenn.forumactif.org
Farah Kerjean

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/08/2014

MessageSujet: Re: Farah Kerjean   Dim 21 Sep 2014 - 15:58

Je viens d'achever ma fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iestin Cabedoce
Admin et Proprio
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 92
Localisation : Suivez l'odeur des oeuvres d'art.

MessageSujet: Re: Farah Kerjean   Lun 22 Sep 2014 - 9:50

Merci Farah !

Quelques incompréhensions de ma part :

Star Batuuli « a la particularité d' être une Orpheline qui malgré une appartenance à la famille Sonnen, ne leur a jamais parlé de ses talents. »
Plus loin : « Elle fréquente aussi les sonnen, amis de son père, » - et c’est lui qui est breton et joue du violon en concert.

Les deux parents de Farah sont-ils Sonnen, ou seulement sa mère, et son père est juste musicien ?

Star Concernant Romane : si elle vient des Tresadenn et tient à tout prix à cacher leur relation, je conseille de supprimer l’épisode au Pub Irlandais, ce serait plus crédible Wink0

Sinon c’est tout bon et tu es validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muzenn.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farah Kerjean   

Revenir en haut Aller en bas
 

Farah Kerjean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Fiches de Présentation :: Artistes Validés-