AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rhea Llewel...what ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhea Llewellyn
Punk Attitude
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 09/01/2015

MessageSujet: Rhea Llewel...what ?   Dim 11 Jan 2015 - 5:20


   

   
« I may snap and I move fast, but you won’t see me fall apart, I've got thick skin and an elastic heart. »


   
Identité

   
Nom : Llewellyn, je vous raconte pas l’horreur que c’est à écrire.
Prénom : Rhea, mais tout le monde m’appelle Kat.
Âge : 19 piges.
Famille affiliée : Luskan.
Métier : Artiste de rue, on va dire. Jongleuse de portefeuilles.
Situation familiale et sociale : Ma situation m’a toujours convenue, jusqu’à ce qu’elle ne me convienne plus. Mes vieux bossent au cirque, ma mère est Luskan, funambule de métier, et mon Prederi de père sort un lapin de son chapeau pour gagner sa croûte. J’ai joué le jeu longtemps, mais putain, me prendre pour une bête de foire, c’est fini. J’en ai eu ma claque à seize ans et je me suis tirée, ça a fait tout un foin. Je crois que si on m’a laissé faire, c’était parce qu’on prenait pas mon départ au sérieux. Maintenant, les choses ont évolué, et les seuls qui attendent mon retour sont les deux guignols avec qui je vis.

   


   
Son corps

   
« I’m gonna lace up my boots, throw on some leather and cruise, down the streets that I love in my fishnet gloves. »


Je peux déjà vous dire qu’en tant qu’ex-acrobate, je suis vachement souple, et quand on a les poulets au cul, c’est pratique. Suffit de grimper sur une corniche et ces pauvres cons passent sans rien voir. Une planque en hauteur, ça marche à tous les coups, mais essayez avec des bottes de cuir à semelles compensées avant de me dire que ce que je fais est fastoche, et je vous parle même pas des murs que j’escalade avec des talons. Le truc à éviter pour se faire choper niveau fringues, c’est les chaînes en argent au froc. Trop bruyant, et super has been. Les croix, les têtes de mort, les studs, les spikes, hyper cool. Latex et cuir, pareil, c’est pas comme la laine qui gratte. Sérieux, what the fuck ?! Qu’on la laisse aux moutons. Rien peut battre le classique des bas résilles avec la mini-jupe de toute façon, c’est indémodable, surtout s’il y a le vernis coloré pour aller avec. Le noir, c’est bon que pour rehausser la couleur, genre le maquillage autour d’yeux verts comme les miens, ou les mèches roses dans mes tifs. Du pâle avec du foncé, quoi, un peu de sens pratique. Le style, ça se travaille, je suis pas née avec un piercing au pif et au labret.

   


   
Sa tête

« So I got my boots on, got the right amount of leather, and I’m doing me up with a black colored liner. The fashion and the stage, it might get me high. The money, fame and fortune never could compete. »


Je me connais, je sais d’où je viens et ce que je veux, alors le premier qui essaie de me donner des leçons, je l’éclate. Je déteste qu’on me prenne pour une gamine, ça me fout la haine. Par contre, me juger pour mon look, il y a longtemps que ça me fait plus grand-chose, même que c’est drôle parfois, et j’ai pas honte d’en jouer. Je suis pas une fille qui se la ferme pour épargner les sentiments des autres, et le principe marche dans les deux sens. Des remarques, je peux en encaisser. Les insultes, un peu moins. Je suis pas rancunière, mais si on me cherche, on me trouve. Me donner en spectacle me dérange pas, j’ai appris à marcher sous les projecteurs. Parlant d’art de scène, j’ai un gros faible pour la musique, je tape sur un coin de table dès que j’ai un air en tête. À deux ans, on m’a offert une boîte à musique avec un singe qui tapait des cymbales, j’ai rendu la troupe complètement dingue à force de le remonter à longueur de journée. Il faut toujours que je bouge, je peux pas rester en place, ni garder les pieds sur terre. Littéralement sur terre. Sans doute un mauvais pli du cirque, et encore, ça pourrait être pire. Je pourrais faire pire. Heureusement, j’ai une tête sur les épaules et je sais m’en servir.

   


   
Talent

« I’m not a trick you play, I’m wired a different way. I’m not a mistake, I’m not a fake, it’s set in my DNA. »


Avant, je faisais du trapèze. Toute gamine, ça me faisait kiffer d’apprendre à me balancer dans les airs, je voulais toujours aller plus haut, et plus je bougeais, plus le vent vrillait en suivant mes mouvements. Maintenant, je suis plutôt du genre vol à la tire, merci papa pour les tours de magie, ils me servent à mort.

   


   
Test RP

« It’s early morning, the sun comes out. Last night was shaking and pretty loud. »


   
Bam… Bam… Bam…

C’est quoi, ce boucan infernal ? Grommelant, elle planque sa tête sous l’oreiller et se détend. Le silence revient, mais ne dure pas. Évidemment pas.

Bam… Bam… Bam…

Dans un froncement de sourcils, elle se demande lequel des deux elle va tuer. Rabattant les couvertures, elle se redresse avec sa tignasse emmêlée et regarde l’heure. 4h31 du mat, pile l’heure où Diego rentre du taf, voilà qui promet. Un soupir franchit ses lèvres alors qu’elle se masse les tempes puis s’extirpe du lit. Sans un regard au miroir de la chambre, elle passe le pas de la porte dans son débardeur à l’effigie de Kiss et traverse le salon jusqu’à la porte fermée des chiottes sur laquelle Kyle tape comme un forcené. D’une claque derrière la tête, elle l’aborde sans cérémonie.

-T’es taré ou quoi ?!

Irrité, il se retourne en pointant un doigt accusateur sur la porte.

-C’est la troisième fois en deux semaines !
-Laisse-le cuver, il se réveillera plus tard.
-Ça peut plus durer, Kat.
-T’es mal placé pour lui faire la morale.
-Je ne te parle pas de ça.
-T’en parles jamais.
-C’est mon problème.
-Pas quand on doit t’avancer le loyer.
-Une fois, et j’ai un boulot, là.
-Ouais.
-Je vais faire du café, t’en veux ?
-Non, je retourne me coucher.

Diego bosse comme barman au pub irlandais deux rues plus bas, et quand il tape dans l’œil de quelqu’un de l’autre côté du comptoir, il se fait offrir des verres à tout va. Résultat, il rentre complètement bourré et s’écrase dans un coin. Malheureusement, il a pris l’habitude de pioncer dans la baignoire, et comme il n’y a qu’une salle de bain, ça arrive qu’il la monopolise jusqu'à deux heures de l’aprèm. Ce qui énerve Kyle, ou plutôt le nouveau Kyle. L’ancien en rigolait, souvent parce qu’il était défoncé, puis du jour au lendemain il a changé. Plein de trucs ont fini à la poubelle, les cheveux courts sont apparus, et cette mocheté de chat aussi. Molly de son petit nom. Une boule de poil aux moustaches de travers, avec une oreille à moitié coupée par on sait pas trop quoi. Et bref, depuis que Kyle s’est déniché un job de libraire, il se veut respectable, ce qui est tout à son honneur, mais pas tout à fait encore le cas. En attendant, tous les trois – quatre si on compte la bestiole touffue – se partagent un appart quatre pièces pas loin de la galerie marchande, avec Diego qui dort sur le canapé… des fois.

   


   
Et vous ?

   
Comment avez-vous connu Muzenn ? Je sais tout, je connais tout Cool0
Avez-vous des remarques à faire ? Teoooo ♥️

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iestin Cabedoce
Admin et Proprio
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 92
Localisation : Suivez l'odeur des oeuvres d'art.

MessageSujet: Re: Rhea Llewel...what ?   Dim 11 Jan 2015 - 9:16

Bienvenue Rhea ! Une fiche originale et un plaisir à lire ! Tu es validée, je te mets un peu de couleur (pas de noir pour rehausser, désolé) tout de suite Wink0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muzenn.forumactif.org
 

Rhea Llewel...what ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Fiches de Présentation :: Artistes Validés-